Sur la courte spéciale qui achèvera de départager les concurrents, les pistes et dunettes doivent être savourées, mais pas négligées. Les enjeux chronométriques sont maintenant dérisoires, et le plaisir de l’aboutissement prend le dessus. Au cœur de la capitale, les héros de l’édition 2012 peuvent compter sur une célébration à la hauteur de leurs émotions. Ceux qui viennent à bout de l’aventure prennent alors la mesure de tous les coups durs vécus en cours de route. Le défi est relevé: restent des images, des sensations, et l’empreinte d’une expérience de vie hors-normes.

Victoire sur le Dakar !

Après quinze jours d’une grande aventure humaine et sportive, l’équipage du Buggy N°316 est arrivé à Lima en vainqueur de la catégorie deux roues motrices. Une performance exceptionnelle de Ronan Chabot et Gilles Pillot que les deux hommes n’ont pas manqué de partager avec l’ensemble de l’équipe SMG de Philippe Gache, au moment de recevoir leur trophée, sur le podium d’arrivée à Lima.

En quittant le dernier bivouac de ce Dakar 2012, ce matin à Pisco, Ronan Chabot tentait de savourer les derniers instants d’une course qui aura mené les concurrents d’un océan à l’autre. 8 400 km de course durant lesquels le pilote du Buggy SMG et son copilote auront su déjouer les nombreux pièges et franchir avec talent les plus grandes dunes de la planète :

« En montant une dernière fois à bord du Buggy, ce matin, on pensait bien que le Dakar était joué et on s’attendait à une spéciale ‘’spectacle’’, pour les nombreux passionnés venus suivre ces derniers moments du Dakar 2012. Pourtant, les dunes et quelques difficultés étaient bien au rendez-vous et il était important de conserver sa concentration jusqu’au bout. Nous avons d’ailleurs connu un petit souci de compresseur, qui a décidé de nous lâcher en pleine spéciale. Comme quoi, rien n’est jamais fini jusqu’au podium d’arrivée ! A la sortie de cette spéciale, nous avons pu savourer, avec Gilles Pillot, mon copilote, les derniers 100 km, jusqu’à la place d’armes de Lima. Nous avons, l’un et l’autre, le sentiment du contrat rempli. Nous remportons la catégorie des deux roues motrices et notre 13e place, au classement final de ce Dakar, est particulièrement savoureuse. En observant les voitures qui nous devancent, on constate qu’il n’y a que des voitures d’usine et que nous ne pouvions pas faire mieux. Nous sommes parvenus à vaincre tous nos concurrents directs qui sont pourtant des équipages très expérimentés en rallye raid. »

Si sportivement cette 34e édition du Dakar aura pleinement satisfait Ronan Chabot, le pilote Toy Motors ne manquait pas, à son arrivée à Lima, de saluer et remercier toute l’équipe qui l’a entouré durant cette aventure :

« Nous venons de vivre quinze jours formidables avec l’ensemble du team SMG. Humainement, l’aventure aura été très belle et je suis heureux d’avoir pu partager de belles valeurs avec les membres de l’équipe. Je tiens à les remercier chaleureusement pour le travail accompli avant et pendant ce Dakar. Ce résultat est bien évidemment le leur aussi ! Bravo également à l’organisation du rallye qui, une nouvelle fois a démontré la grandeur et la qualité de cette course. Le Dakar mérite d’être reconnu pour les véritables valeurs qu’il véhicule et je pense, avec humilité, que notre parcours sur cette édition 2012, en est une belle preuve. »

En amoureux du Dakar, Ronan Chabot ne compte pas s’arrêter sur cette formidable performance et si l’heure est à la fête, à Lima, le désormais vainqueur du Dakar se tourne déjà vers 2013 :

« Nous allons commencer par savourer cette victoire, en allant la célébrer, avec toute l’équipe, ce soir à Lima. Dès notre retour en France, nous allons travailler sur le projet 2013. Nous avions annoncé qu’avec ce Buggy notre objectif était de participer à deux Dakar pour apprendre. Je pense que le contrat est largement rempli. Il est donc maintenant temps de nous tourner vers un nouveau projet, que nous vous présenterons rapidement, mais soyez certains que nous serons au rendez vous du Dakar 2013 ! »