Lima / Pisco – Liaison > 242 km – Spéciale > 31 km

Un an que Ronan Chabot et Gilles Pillot attendaient de pouvoir à nouveau s’exprimer sur le Dakar avec leur Hilux Toyota France Compétition aux couleurs PRB. Or les journées consacrées aux vérifications administratives et techniques d’avant course, paraissent toujours excessivement longues. D’où la détermination affichée au moment d’enquiller les rapports et de faire hurler le moteur V8 japonais, pour gravir la première dune du parcours, visible depuis le bivouac de Pisco, au Pérou. Enfin, la grande aventure pouvait commencer, face à un public venu en masse pour acclamer les concurrents ! Très vite, les deux compères retrouvaient leurs sensations dans le sable, et briguaient le top dix. Mais sur ce genre de spéciales, aux allures de prologue, il y a souvent plus à perdre qu’à gagner. Et ils allaient hélas l’apprendre à leurs dépens. L’équipage Toys Motors rencontrait en effet un problème au moment de déclencher un Way Point, ces points de passages obligatoires, si bien qu’il était obligé de faire demi-tour à deux reprises pour le retrouver, et concédait trois minutes dans la mésaventure. Sans quoi, Ronan et Gilles pouvaient espérer bien mieux qu’une 22e place à 4’40’’ de Nasser Al Attiyah, leur équipier chez Toyota, et vainqueur du jour. Reste que le Dakar, en véritable marathon au long cours, leur réservera d’autres occasions de se mettre davantage encore en valeur.

« Cela fait du bien d’avoir enfin pris le départ, reconnaissait Ronan Chabot. Surtout que notre Toyota Hilux est vraiment sympa à piloter dans le sable ainsi configuré avec la bride de 38mm. C’était une belle mise en jambe, avec du monde sur toute une partie du tracé, et de beaux petits cordons de dunes. Avec ce qui nous attend demain, à savoir 267 km de chrono majoritairement tracé dans les dunes, c’est plus un avantage qu’un handicap de ne pas partir dans les tous premiers : on disposera de belles traces qui nous aideront à coup sûr en navigation. Nous sommes désormais en attente de la décision du collège des commissaires, pour savoir si nous écopons ou pas d’une pénalité, suite au problème de Way Point rencontré. »