Mercredi 15 janvier 2014
Dixième étape : Iquique – Antofagasta
Liaison : 53 km – Spéciale : 231 km – Neutralisation : 185 km – Spéciale : 215 km – Liaison : 5 km – Total : 689 km

Happy… !

Le Dakar fait demi-tour et descend la côte le long du Pacifique vers Antofagasta. « Pas de Dakar sans fesh-fesh » annonce la brochure… L’étape, longue de 689 km, est en effet un concentré de sable, fesh-fesh, dunes et pistes minières avant d’atteindre le bivouac d’Antofagasta situé à La Portada, en bord d’Océan. Pour Ronan Chabot et Gilles Pillot, c’est la première étape sans sortir de l’auto et le résultat est enfin là !

« Nous sommes partis 61ème, s’exclame Ronan, heureux à l’arrivée au bivouac SMG, et nous croisons la ligne d’arrivée en 8ème position (provisoire) ! Ce matin, dans les 30 premiers kilomètres, il n’y avait pas de vent et il était impossible de doubler alors que nous étions derrière des dizaines de camions, des dizaines de voitures… Arrivés dans les dunes, j’ai mis à fond et à la sortie, au CP2, nous étions 5ème ! Ensuite, nous avons perdu 3-4 minutes à tourner en rond pour trouver un way point. »
« J’ai bien roulé et je me suis vraiment fait plaisir », continue Ronan avec le sourire. « L’auto marche super bien et je suis très à l’aise au volant du buggy. La spéciale était belle ! C’était tellement agréable de retrouver le sable que j’en aurais voulu plus, le reste étant sablonneux et du fesh-fesh.
Nous avons retrouvé le bon wagon. Demain, nous allons donc partir dans les dix premiers ce qui va nous permettre d’attaquer d’entrée de jeu.

En arrivant au bivouac, j’ai appris l’accident de Carlos (Sainz) sur la liaison. Je suis vraiment désolé pour lui, Timo et l’équipe mais heureux qu’ils ne soient pas blessés. »