Un Dakar 2014 mouvementé a pris fin pour le SMG Red Bull Rally Team de Carlos Sainz et Timo Gottschalk sur l’étape 10. Le duo a perdu le contrôle du véhicule dans un virage serré causant la destruction du Buggy 303.

Malgré un retour au bivouac avec un bras de suspension avant cassé la veille, Carlos et son copilote Timo avaient fait un très bon début de spéciale sur l’étape 10 et les anciens champions de Dakar étaient en mesure de démontrer les prouesses de leur Buggy dans les dunes.

Après les 231 premiers kilomètres de l’étape, Carlos et Timo avaient réalisé le 3ème meilleur temps de la journée. Cependant, c’est dans la section de neutralisation que le team a rencontré des ennuis.

« J’ai fini la première partie de la spéciale avec peu d’essence. Après être passé à la pompe, il y avait un virage très serré, j’ai regardé pour attacher ma ceinture et puis la perte de contrôle a eu lieu. »

Le véhicule a subi de gros dommages obligeant le duo à abandonner le Dakar.

Une nouvelle beaucoup plus positive est venue pour le SMG Red Bull Rally Team plus tard dans la journée quand Ronan Chabot et son copilote Gilles Pillot ont enregistré leur meilleur classement d’étape sur le Dakar 2014. Ce résultat mène le duo expérimenté dans le top 20 et leur donne également une position de départ favorable pour l’étape d’aujourd’hui.

« Ce fut le premier jour où nous n’avons pas eu de problème du tout, donc nous avons pu pousser et nous amuser. Nous avons commencé l’étape derrière beaucoup d’autres voitures et aussi beaucoup de camions. Sur les dunes nous avons doublé une grande quantité de véhicules et on nous nous sommes retrouvés avec une 8ème place satisfaisante. Avec ce résultat, nous aurons une position de départ agréable aujourd’hui et nous visons un autre jour positif. Carlos et Timo ont prouvé que ce Buggy peut gagner des étapes du Dakar et nous ferons de notre mieux pour que cela se renouvelle. »