A l’heure où Mar del Plata s’apprête à célébrer le passage à la nouvelle année, les concurrents du Dakar en terminent, eux, avec les vérifications techniques et administratives. Des vérifications dont se sont acquittés Ronan Chabot et son coéquipier, Gilles Pillot, ce samedi matin. L’occasion d’un premier bain de foule, pour l’équipage Toys Motors, mais aussi une bonne manière de rentrer pleinement dans l’ambiance ‘’Dakar’’ :

« Content que ça démarre ! On a retrouvé toute notre équipe, sous le soleil de l’Argentine et tout ce pour quoi on a travaillé depuis un an. Nos vérifications se sont bien déroulées, ce matin, et l’heure est maintenant venue de nous rendre sur le podium de départ, au cœur de Mar del Plata. On sait que les Argentins, Chiliens et probablement Péruviens, sont des passionnés d’Automobile, ce qui explique cette foule gigantesque, depuis trois jours, autour de nous. Cette spontanéité est formidable et l’on se croirait sur une étape du Tour de France ! C’est là que l’on se rend compte de la portée de cet événement, à travers le monde. Hier nous avons passé la journée dans notre Buggy pour ajuster les ultimes détails et effectuer les dernières révisions. Maintenant tout est prêt et nous n’avons qu’une seule hâte : Attaquer la première spéciale ! »

Une première journée de course, ce dimanche, qui mènera les concurrents de Mar del Plata à Santa Rosa de la Pampa, en direction de l’Ouest. Si les liaisons seront longues (763 km, au total), la spéciale en elle même ne se disputera que sur 57 km. Pourtant, Ronan Chabot préfère jouer la prudence :

« Certes, ce sera une spéciale de mise en jambe, mais il va falloir faire très attention car s’il est impossible d’y créer de gros écarts, la pression, le stress du départ et le public présent en masse, peuvent pousser à la faute. Il ne faudra donc pas se faire piéger en se laissant emporter par l’euphorie du début de course. »

Même si l’esprit de chacun, au sein de l’équipe, est déjà à la concentration et à la compétition, tous se retrouveront dans quelques heures pour célébrer la nouvelle année.

« Nous allons dîner tous ensemble, mais je pense qu’à une heure du matin, tout le monde sera au lit. Demain le Dakar commence ! J’en profite pour souhaiter à toutes celles et ceux qui nous suivent et nous supportent, le meilleur pour 2012. Prenez beaucoup de plaisir à nous suivre sur ce Dakar et comptez sur nous pour vous offrir de belles émotions et vous faire partager au mieux notre aventure. Cette course est très ouverte, alors je nous souhaite de débuter 2012 en réussissant quelque chose de beau ! »