C’est la reprise pour Ronan Chabot – Gilles Pillot

Depuis l’arrivée du Dakar à la fin du mois de janvier, Ronan Chabot et Gilles Pillot ont été privés de désert, de sable mais…  pas totalement ! Dans le courant du mois de mai, Ronan s’est offert une virée dans les dunes de Merzouga avec l’équipe SMG pour se remettre ‘aux affaires’ et surtout préparer le Silk Way Rallye, toujours dans l’optique du Dakar.
Ce Silk Way Rally, dont c’est la 5ème édition, évolue en Russie. De la Place Rouge de Moscou à Astrakhan, le parcours s’allongera sur 4.126 km, plus de sa moitié sera une tête à tête avec le chrono.

Le circuit 2013, renouvelé à 70% depuis l’année précédente, dégage une grande diversité de paysages : pistes de savane, steppe, pistes vallonnées, routes d’alpage et de montagnes, mais aussi déserts de dunes. La dominante du parcours sera d’ailleurs le sable avec le désert de Kalmoukie. « La partie la plus difficile et la plus périlleuse du rallye sera la zone désertique en raison des dunes et du sable qui demandent une technique particulière. En plus d’un terrain ardu, les concurrents devront également faire face à des éléments naturels difficiles comme le vent ou des températures extrêmement élevées », révèle Frédéric Lequien, le Directeur Adjoint de l’épreuve.

Des recommandations formulées que Ronan Chabot enregistre scrupuleusement. A l’occasion de cette rentrée des classes, toute l’équipe SMG s’est remise au boulot avec en point de mire : le Dakar 2014. Raison pour laquelle, Ronan et Gilles, les inséparables, ont du pain sur la planche car, le Buggy est farci de nouveautés. Moteur, boîte de vitesses, transmissions, roues… auxquels s’ajoute une pléiade de détails vont être mis à dure épreuve durant l’aventure russe qui va durer six étapes. Si, Philippe Gache, le boss de SMG mène la ‘voiture laboratoire’, Ronan dispose encore de la version 2013. « Nous procédons à de nombreux tests de pièces que nous validerons ensuite. Nous profitons de ce rallye dont l’organisation est professionnelle, le pays traversé est superbe, la perspective d’une course disputée se profile … et nous, l’équipage, nous sommes en pleine forme ! » avoue Ronan, frais et ‘dispo’ pour le combat qui l’attend.

« Une belle bagarre se profile » insiste t’il. La présence de Jean-Louis Schlesser est intéressante car, nous courons rarement avec lui. Les journées seront longues car, les spéciales possèdent de nombreux kilomètres comme au sur le Dakar, ce qui va nous permettre de nous concentrer sur cette semaine de course qui portera ensuite ses fruits… »

Le Silk Way Rally rentre dans sa phase décollage dès demain samedi. En effet, la centaine de concurrents – autos et camions – quitteront Moscou pour prendre la direction de Tambov, une liaison de 452 km leur permettra de vérifier si tout est en ordre de marche. Les choses sérieuses débuteront dimanche par l’étape 1 qui comportera 744 km entrecoupés de deux secteurs sélectifs, l’un de 242 km, le suivant de 174 km.