La 38e édition du Dakar se tiendra du 3 au 16 janvier prochain en Argentine et en Bolivie. Au plus près des principes du rallye-raid, les 556 concurrents engagés seront testés sur leurs capacités d’endurance et leurs aptitudes à la navigation, notamment dans une deuxième semaine de course éprouvante.

 

Le périple conduira les 354 véhicules de course attendus, parmi lesquels le Toyota Hilux Dakar 2016 n°316, de Buenos Aires à Uyuni en Bolivie, puis sur la route du retour vers Rosario. Le rallye s’étendra sur 14 jours, couvrant plus de 9000 kilomètres dont environ 4500 km de secteurs chronométrés.

Un des premiers rendez-vous décisifs pour Ronan Chabot et Gilles Pillot est fixé à Jujuy le 7 janvier, où a été préparée une étape marathon : aucune intervention mécanique ne sera autorisée dans le parc fermé ce soir-là.

Après le séjour bolivien, qui promet une chute des températures proportionnelle à la progression altimétrique, la deuxième semaine proposera une montée en difficulté à la fois progressive et sélective. Au cœur de cette séquence, la « super spéciale » de Fiambala (Belen-La Rioja) sera disputée selon un schéma inédit : 10 motos, 10 autos et 5 camions, triés sur les résultats de l’étape précédente, partiront mélangés en éclaireurs sur la spéciale. L’explication se prêtera au spectacle. Elle sera surtout bénéficiaire aux navigateurs les plus inspirés !