Rallye Dakar 2015
Mercredi 14 janvier
10e étape Calama (Chili)-Salta (Argentine)
Liaison : 501 km. Secteur chronométré : 358 km

Classement étape : 23e. Classement général : 11e.

« Une journée de transition »

De retour en Argentine, l’équipage PRB Opteven SMG a composé avec une étape de transition sur les pistes de la Cordillère des Andes. Ronan Chabot et Gilles Pillot mènent toujours la danse en catégorie deux roues motrices.

Accueillis à leur arrivée à Salta, dans l’Ouest de l’Argentine, par plusieurs dizaines de milliers d’aficionados, Ronan Chabot et Gilles Pillot ont conclu une étape de montagne longue de 358 km, peu à leur avantage. « Sur des pistes étroites, nous nous sommes faits enfermer dès le départ par des camions », explique le pilote du buggy PRB Opteven SMG qui a dû affronter un orage d’une rare intensité sur la route du bivouac.

Plus tôt dans l’après-midi, dans la poussière, l’équipage n°320 assurait l’essentiel, avant d’aborder une seconde partie de spéciale « plus vivante ». « Le tracé en lacets, rapide, s’est avéré plaisant », poursuit Ronan Chabot qui résume la 10e spéciale à une journée de transition. « Il était impossible aujourd’hui de faire la différence sur ce terrain. » Heureux de retrouver la ferveur du pays de Messi, le team PRB Opteven SMG relève désormais le défi d’intégrer le top 10 du rallye Dakar. « Un challenge qui dépendra aussi des faits de course », analyse Ronan Chabot.

L’info du jour : Chaque jour, 3000 personnes et 800 véhicules animent le bivouac du rallye Dakar. Installés sur 12 hectares, le parc des concurrents, la tente médicale, l’espace restauration ou encore la salle de presse et les relais satellites sont démontés quotidiennement avant d’être installés à nouveau, à plusieurs centaines de kilomètres.