Sixième étape : San Miguel de Tucuman – Salta
Liaison : 242 km – Spéciale : 156 km – Neutralisation : 164 km – Spéciale 104 km – Liaison : 28 km – Total : 694 km

Fin de la première semaine !

Sixième et dernière étape avant la journée de repos,Tucuman- Salta était à nouveau découpée en deux parties. Deux petites spéciales d’une centaine de kilomètres chacune, relativement roulantes et un peu moins chaudes qu’hier. Malheureusement, pour Ronan Chabot et Gilles Pillot ce fut à nouveau une journée difficile…
« Dès la sortie du bivouac de Tucuman, explique Ronan, nous avons dû nous arrêter sur la route car le moteur ne tournait pas rond. Les mécaniciens sont intervenus rapidement et ont trouvé la bobine d’allumage qui avait grillée. Mais nous avons pointé avec 20′ de retard, ce qui veut dire que 40 autos (elles partent de 30 secondes en 30 secondes) en plus sont parties devant nous. Le parcours était tracé dans la montagne, sur des pistes de latérite et le long d’un lac, il n’y avait quasiment pas moyen de doubler. A part quelques camions et autos que nous avons pu dépasser, nous sommes tous restés à la queue-leu-leu… Par contre, les paysages étaient magnifiques !
Nous sommes maintenant à Salta et c’est la fin d’une première semaine un peu compliquée pour nous, pas tant sur le plan sportif car nous avons l’habitude de gérer toutes sortes de péripéties que sur le plan du terrain qui ne convenait pas à notre buggy. Nous allons donc nous reposer et remettre l’auto à neuf. Gilles et moi sommes en pleine forme et nous avons un moral au beau fixe. Dans la seconde semaine, nous attaquerons les grands espaces, le sable et les dunes chiliennes en espérant que les résultats suivront cette fois.
Demain, c’est la journée de repos, les hommes et les machines se posent pour 24h et certain visiteur ne passe pas inaperçu. Un certain Sébastien Loeb visitait SMG ce soir… »