La Serena – Santiago

Etape 14 : 626 Km
Liaisons : 280 Km
Secteur sélectif : 346 km (Dont 128 km chronométrés)

Victoire !

Après 8 570 kilomètres parcourus depuis le 5 janvier dernier et le départ du 35e Dakar à Lima, Ronan Chabot, Gilles Pillot et Philippe Gâche avaient autant de raisons de se réjouir, à l’arrivée du buggy SMG dans Santiago, hier.

Face à des milliers de supporters venus acclamer les héros de janvier, Ronan Chabot et son coéquipier, ont pu célébrer, avec toute l’équipe qui les entoure, leur magnifique victoire, dans la catégorie deux roues motrices, de ce Dakar 2013. Grâce à leur septième au classement général, leur meilleur résultat en onze participations au Dakar, Ronan et Gilles signent un rallye de tout premier ordre et se promettent déjà de revenir encore plus fort en 2014 !

Toujours présent dans les dix premiers du classement général, au fil des quatorze étapes de cette édition 2013, l’équipage Toy Motors a signé des performances exceptionnelles, en prenant, notamment, la 3e place lors de la seconde étape disputée autour de Pisco au Pérou, ou bien encore la seconde place, mercredi dernier, entre La Rioja et Fiambala ! De quoi clore ce Dakar avec le sourire et le sentiment du travail bien fait, comme le confirment Ronan Chabot, Gilles Pillot et Philippe Gâche :

Ronan Chabot :

« C’est un sentiment assez particulier ! Les nerfs se relâchent une fois la ligne franchie, car jusqu’au dernier kilomètre cela reste ‘’chaud’’. On d’ailleurs eu l’occasion de se faire une grosse frayeur dans les derniers kilomètres, mais tout fini bien et vive le sport ! Le Dakar est le plus gros rallye raid du monde et demeure magique ! Ce soir, la joie efface toutes les fatigues de la course et toute l’équipe a les larmes aux yeux. C’est un bonheur intense que de partager cela tous ensemble. Ce Dakar restera celui de la fidélité, de la persévérance, de l’envie et du travail, un an durant, de toute une équipe. Nous restons les petits poucets du Dakar, mais nous progressons et nous avons encore beaucoup à donner dans cette épreuve. Je retiendrai de cette édition, le plaisir de jouer dans les dunes avec cet incroyable buggy, mais aussi d’avoir ouvert la piste, sur certaines étapes. Cela nous a donné encore plus d’appétit pour l’avenir. Dès que nous serons rentrés, nous allons nous remettre au travail pour préparer au mieux le prochain Dakar, car remporter cette épreuve pour la deuxième fois consécutive dans la catégorie deux roues motrices, nous donne beaucoup d’espoir pour l’avenir ! »

Gilles Pillot :

« C’est toujours particulier d’être à l’arrivée d’un Dakar, surtout quand il s’agit du 25e. Nous ne nous étions pas forcément fixés d’objectif de résultat, dans la catégorie deux roues motrices, car le plateau était extrêmement relevé, mais réussir à s’y imposer, c’est la cerise sur le gâteau. Nous avons clairement franchi un cap sur ce rallye. En restant toujours parmi les dix premiers du classement, nous réalisons une très belle performance. L’équipe comme l’auto ont franchi un cap et c’est de très bonne augure pour la suite. Bien sûr, vivre un Dakar sur un tel rythme, au milieu des têtes d’affiche de l’épreuve, procure beaucoup de plaisir et permet de le vivre différemment. Tout paraît beaucoup plus facile, le moral est toujours au beau fixe et nous nous lançons dans les spéciales avec un plaisir intense ! Il y a beaucoup de beaux moments à conserver de ce Dakar, mais je retiendrai cette deuxième journée de course où, sur un bon coup de navigation, nous avons croisé tous les ténors de la catégorie qui cherchaient leur chemin, alors que nous, nous sommes restés sur notre cap qui était le bon et qui nous a permis de leur reprendre dix-huit minutes, d’un seul coup ! Un grand bravo à Philippe Gâche et toute l’équipe qui ont fait du très beau travail. Nous allons savourer cette victoire tous ensemble et décider rapidement des choix futurs, pour revenir encore plus forts.»

Philippe Gâche :

« Je suis très heureux pour Ronan et Gilles qui ont parfaitement rempli les objectifs que nous nous étions fixés avant le rallye. Lorsqu’on commence à évoluer à un tel niveau, ce n’est pas toujours évident d’y parvenir, mais ils ont parfaitement rempli la mission. Bravo à eux ! L’objectif était de réaliser un Dakar en restant, chaque jour, dans les dix premiers et malgré la concurrence, Ronan et Gilles y sont parvenus. Ce Dakar nous donne de l’élan et nous allons tacher de le garder pour mettre les acquis de ce Dakar à profit. Nous pouvons encore progresser et nous allons le faire, car le Dakar 2014 commence dès aujourd’hui ! »