Le Dakar 2013 ne ressemble à aucun autre ! Le team Chabot-Pillot est paré. La géographie du Pérou, qui accueille pour la première fois le départ du Rallye, offre une opportunité unique dans l’histoire du Rallye : les concurrents franchiront leurs premiers cordons de dunes dès le deuxième jour de course. Pour sa 5e édition sur le continent américain, le Rallye renoue avec la tradition d’une trajectoire nord-sud, qui borde cette fois-ci les rivages du Pacifique. La confrontation rapide avec le désert péruvien et avec l’Atacama modifie la courbe de difficulté habituelle, mais le séjour en Argentine mobilisera ensuite toutes les qualités de résistance des pilotes et équipages. Et pour rejoindre Santiago, ils devront enfin affronter un triptyque de haute intensité en plein désert d’Atacama.

Dakar 2013: L’EXCEPTIONNEL COMME RÈGLE

Pour ce Dakar 2013, le départ se fait le 5 janvier depuis Lima, capitale du Pérou, pour s’achever plus de 8 000 kms après, à Santiago du Chili.

Les étapes de grand désert feront leur apparition dans les tout premiers jours du rallye. Après les retrouvailles avec Lima, les pilotes rentreront sans délai dans le vif du sujet.

53 nationalités seront représentées lors de cette 35ème édition du Rallye Raid le plus célèbre du Monde, un record depuis sa création en 1978.

Les concurrents engagés dans le Dakar seront au total 1 700, en course ou assistance, âgés de 19 ans à 71 ans.

Dans cette aventure humaine incomparable, le pilote Ronan Chabot (46 ans) et son copilote Gilles Pillot (51 ans) s’aligneront ensemble pour la 11ème année consécutive

Passionnés et tenaces, les 2 hommes forment un duo complice et solide, avec une trentaine de rallyes et 140 000 kms à leur actif. L’amitié qu’ils ont et la connaissance de l’autre leur offrent un atout non négligeable dans les conditions parfois difficiles de Rallye.

Ils seront assistés par 3 techniciens de valeurs, Richard Jousset, Thierry Henriot et Stéphane Chéné. Cette équipe d’assistance suivra le rallye dans un camion Mercedes-Benz Actros spécialement aménagé pour la course chez SAGA Mercedes Angers.

C’est à bord d’un buggy SMG qu’ils tenteront d’égaliser leur classement 2012 dans la catégorie 2 roues motrices (vainqueur) et d’être encore meilleur au général (12ème).